Petition Irak

Découvrez les actus d'un français en Irak

Lassie et les rangers

Lassie et les rangersCette cassette regroupe cinq épisodes des aventures en dessin animé de Lassie. Le fougueux colley nous invite à dépister des cambrioleurs et criminels en tous genres, aidé par la célèbre famille des Rangers et par d’autres compagnons à quatre pattes : un vieux lion accablé prénommé ironiquement Nacunedent, un hérisson, un étrange volatile et bien d’autres encore. Malgré de magnifiques dessins et une ambiance générale attrayante, les histoires manquent sérieusement d’originalité, et les dialogues sont au ras des paquerettes. Dommage, l’idée était bonne, mais il n’y a guère que deux dessins animés sur les cinq qui se révèlent vraiment intéressants. A voir uniquement si vous êtes un inconditionnel du fameux chien aux longs poils, à qui aucun gangster ne saurait échapper…

Le jeu du faucon

Le jeu du fauconPour une fois, les espions ne viennent pas du froid, mais de l’Amérique profonde. Ambiance post-Watergate : Chris Boyce et Daulton ont 23 ans. Ce sont des amis d’enfance qui ont tous deux rompu avec leur famille et leurs idéaux bourgeois. Chris se réfugie dans sa passion pour les faucons, Daulton, lui, se passionne pour les paradis artificiels aux couleurs de la cocaïne et de l’héroïne. Après avoir quitté le séminaire et perdu la foi, Chris entre au RTX, une importante compagnie électronique. Il accède rapidement au service «secret» et à ses nombreuses informations politiques, militaires et économiques exercées à tous les échelons par ta CIA. De l’accès aux informations «classified» à l’espionnage, il n’y a qu’une frontière US/Mexique plutôt facile à passer… Chris va détourner les informations et charger Daulton Lee de les transmettre au KGB par l’intermédiaire d’une ambassade soviétique à Mexico qui n’en demandait pas tant ! Piètre espion, ce Daulton Lee, qui frappe à l’ambassade comme s’il s’agissait d’un magasin de jouets. Il ira même jusqu’à proposer un «super deal sur l’héroïne» aux agents du KGB parfaitement médusés. Il ne fait pas bon être espion au pays de l’oncle Sam. Chris Boyce et Daulton Lee n’auront pas une chance de s’en tirer. Aussi vrai qu’ils purgent actuellement tous les deux des peines de prison à perpétuité aux États-Unis. Car John Schiesinger a porté à l’écran l’histoire réelle de ces espions «made in America». Tout comme Timothy Hutton,qui interprète parfaitement le rôle de Chris Boyce,est entré en contact avec lui avant le tournage du film. A noter l’interprétation remarquable de Sean Penn dans le rôle d’un Daulton Lee, caractériel et touchant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *