Petition Irak

Découvrez les actus d'un français en Irak

Collection Joy: pleins feux sur les must du hard

Coup de tonnerre dans le monde du X : pour la première fois en France, une collection hard est lancée avec les grands moyens : campagne publicitaire, promotion et surtout un catalogue de films américains comme on n’en a encore jamais vu ici. L’explication ? Jusqu’à présent les éditeurs X hésitaient à investir dans l’achat des superproductions américaines hard qui coûtent jusqu’à cinq ou six fois le prix d’un X américain ordinaire. Il y avait donc des trésors méconnus dans les catalogues X US. Notre confrère Projextion privée, magazine spécialisé dans le cinéma et la vidéo X (vendu seulement par correspondance), a conclu un accord avec la société Scherzo pour éditer en France une collection de X où l’on retrouve véritablement les must du hard : des films avec les plus belles filles du monde, des histoires tendres ou brûlantes, des images superbes et des décors somptueux. Pour choisir les meilleurs des meilleurs hard, Projextion privée et Scherzo ont fait appel à une femme et pas n’importe laquelle : c’est Joy Laurey, romancière, auteur des best-sellers de la littérature érotique «Joy» et «Joy et Joan» qui a choisi les films de cette collection selon ses propres fantasmes. «Pour moi, dit Joy, il n’existe aucun tabou, aucune limite à l’érotisme quand le sujet est traité avec esthétisme, quand les filles sont belles et quand l’histoire raconte autre chose qu’une banale partie de fesses en l’air. Je n’ai pas honte de le dire : j’aime cette forme d’érotisme qu’on appelle — bien improprement — la pornographie. Croyez-vous vraiment qu’une très jolie fille qui fait l’amour soit pornographique ? Je ne me sens pas pornographique dans ces moments-là. La pornographie c’est la laideur, la vulgarité, le manque de désir. J’ai vu des films à vous couper le souffle, des filles qui m’ont fait craquer au quart de tour. Et il me fallait malgré tout choisir, sélectionner. Un La première cassette qui sortira dans la collection Joy est déjà un des plus gros succès de vente aux États-Unis, c’est la légendaire «Insatiable II» avec Marilyn Chambers (sacrée porno-star n° 1 par les lecteurs de  OMV. Voir critique dans le cahier X). Ensuite on annonce trois chefs-d’œuvre du genre «All american girls in heat» (avec Shauna Grant, Laurie Smith et un lot de beautés en prime sur un bateau qui vogue au Sud du Pacifique : le vrai rêve américain !), «All american girls» (dans la même série avec la brune Laura Lazare, Gina Gianetti et Joanna Storm), «Desire » (avec une nouvelle venue, Tamara Longley, au look super clean). On y voit des créatures de rêve, recrutées dans les meilleures agences artistiques d’Hollywood qui concrétisent avec un tempérament déconcertant tous les fantasmes imaginables. Découvrez le nouveau look du hard, comme dit Joy : «Ça n’a rien à voir avec le vieux porno crapoteux, c’est vraiment superbe. Certaines de mes amies n’y ont pas résisté. Ceux qui n’ont jamais été tenté pas une cassette porno n’en croiront pas leurs yeux, et les autres, les initiés, seront comblés. Ce hard-là est inoubliable» ! D’autant plus que les jaquettes de la collection Joy sont particulièrement soignées et ne risquent pas de se confondre avec les productions habituelles. Les vidéophiles seront sensibles à la «classe» de ces cassettes conçues pour les amateurs les plus exigeants. Un événement dans un secteur de la vidéo que l’on dit en crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>